samedi 31 décembre 2011

[Chronique] Divergent de Veronica Roth

Divergent
de Veronica Roth
aux édition Nathan (octobre 2011)
435 pages
 15,90

4ème de couverture:
Tris vit dans un monde post-apocalyptique où la société est divisée en cinq factions. À 16 ans elle doit choisir sa nouvelle appartenance pour le reste de sa vie. Cas rarissime, son test d'aptitudes n'est pas concluant. Elle est divergente, elle est en danger de mort !


    Je remercie Nathan du blog Le cahier de lectures de Nathan pour m'avoir permis de découvrir Divergent, un roman vraiment époustouflant.

    J'aime beaucoup la couverture avec le visage de Béatrice et la flamme qui représente le symbole de la faction des Audacieux. Je trouve que la petite phrase: cinq destins, un seul choix reflète parfaitement me choix de l'héroïne. Le papier est de bonne qualité et le caractère d'imprimerie est asse gros.

    Concernant l'histoire, nous rencontrons une jeune fille Béatrice qui est née avec son frère dans une famille d'altruiste. Depuis son plus jeune âge, elle a appris à faire passer le bonheur les autres avant le sien. Mais contrairement à son frère ,pour qui, cette vie convient parfaitement elle ne s'est jamais sentit alaise dans ce monde. Le jour de leur 16 ans, tous les adolescents passe un test pour savoir à quelle faction ils doivent appartenir. Il y a cinq faction: Les Audacieux, Les Altruistes, Les Sincères, Les Érudits et les Fraternels. Ces factions doivent servir à créer une civilisation parfaite sans conflit ,sans guerre et à supprimer les défauts de la population . Lors d'une cérémonie ils choisissent leur faction puis il passe une initiation. Ceux qui échouent deviennent des sans-factions, un avenir que personne n'aimerait avoir. Mais le test de Béatrice n'est pas concluant: elle est divergente c'est à dire qu'elle est de plusieurs factions. Que faire? Rester dans cette faction où elle ne trouve pas sa place ou trahir sa famille et changer de faction? Mais laquelle choisir? Mais elle est aussi en danger de mort car les divergents sont traqués pour être tué...

    J'ai ADORE du début à la fin. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Les actions et les rebondissements ainsi que les découvertes s'enchainent à toute vitesse. Le récit est très bien rythmé, j'ai été transportée dans l'histoire. Divergent se lit très vite, impossible de lâcher ce livre dès que vous l'avez commencé!

    Le style de Veronica Roth est très fluide, facile à lire. Elle a su créer un suspens et une part de mystère. Le lecteur veut toujours en savoir un peu plus sur l'avenir des personnages. On ne reste pas tout le temps sur Tris, on apprend à connaître d'autres personnages.

    Béatrice ou Tris (le nom qu'elle a dans sa nouvelle faction) est le personnage que l'on suit principalement. Elle est courageuse, combattive et prête à tout. Elle n'a pas arrêté de me surprendre par ses choix et ses prises de risque. Elle essaye de tout faire pour protéger ces proches même si s'est elle qui doit supporter la douleur. Les autres personnages sont bien travaillés, on connait leur personnalité et on les adore ( Quatre, Christina) très vite ou on les déteste tout de suite( Peter, Molly, Erik). Nous ne savons pas grand chose sur son frère puisqu'il n'est pas dans la même faction que Tris mais je pense que nous en saurons plus dans le second tome.

    Je ne m'attendais pas à cette fin qui est assez brutale mais elle relance le suspens et j'ai vraiment hâte de découvrir le second tome.

    Un roman magnifique, bouleversant et captivant qui est plein de mystère, d'amitié, d'amour mais aussi de mort, d'ennemis, d'obstacles...


''Mon père disait que, parfois, le meilleur moyen d'aider quelqu'un est de rester auprès de lui. Ca me réconforte de faire quelque chose qui le rendrait fier de moi; comme si ça compensait tous mes actes dont il aurait honte''

L'une des phrases dont je me souvient dans le manifeste des Audacieux dit: '' Nous croyons aux actes de courage ordinaire, au courage qui pousse une personne à prendre la défense d'une autre.''


Insurgent le prochain tome après Divergent sortira en mai 2010 aux USA.

En attendant de pouvoir le découvrir voici la couverture:
(que je trouve magnifique)

jeudi 29 décembre 2011

Concours 100 fans facebook

La voix du livre organise un super concours!

Mais pour cela il faut réunir 100 fans sur la page facebook ICI

Je compte sur vous!
( n'hésiter pas à dire que vous venez grâce à moi, vous me donnerez une chance supplémentaire)


Un petit aperçu du concours:

     x LOT 1 : les deux premiers tomes de Doregon, de Carina Rozenfeld
     x LOT 2 : Le mystère Olphite, de Carina Rozenfeld
Si - et seulement si ! - il y a beaucoup de participations...
     x LOT 3 : Lot surprise GOODIES

Alors ''liker'' la page facebook ICI


lundi 26 décembre 2011

BO de Hunger Games

                              Hunger Games




       "Safe and Sound" de Taylor Swift.


dimanche 25 décembre 2011

Je vous souhaite à tous un joyeux Noël!



[Chronique] L'année où tout a changé de Jill Hucklesby

- Titre du livre: L'année où tout a changé
- Auteur:  Jill Hucklesby
- Edition :Bayard Jeunesse (29 septembre 2011)
- Nombre de pages:386
- Coût: 11.90€
- 4ème de couverture:
A 13 ans, Amy est championne de natation. Quand elle ne s'entraîne pas, elle adore danser sur son lit en chantant, une brosse à cheveux en guise de micro. Selon elle, un smoothie à la fraise est ce qui se rapproche le plus du paradis. Surtout quand elle le partage avec sa meilleure amie, Sophie. Mais un samedi matin, alors qu'Amy fait du shopping, sa vie bascule en une seconde. Dès lors, elle devra se battre pour tout réapprendre nager, rire, et même aimer... Un roman coup de poing, entre rire et larmes, légèreté et gravité.

La couverture de ce roman m'a tout de suite attirée dans les rayons de la bibliothèque. Le résumé n'a fait qu'accentuer l'envie de me plonger dans ce livre.

Amy , 13 ans et championne de sa région en natation, est l’héroïne de ce roman. Elle vit natation, elle pense natation, chez elle tout tourne autour de ce sport. Sa meilleure amie Sophie ne jure que par la course à pied. Ensemble elles ont un rêve: devenir championnes dans leur domaine.
Mais un jour où les deux filles faisaient du shopping elle se font renverser par un camion. Amy a de la chance, après huit jours de coma, elle est en vie. Dès son réveil, elle apprend que sa meilleure amie n'a pas eu autant de chance qu'elle. Sophie est morte. Amy a échangé sa vie contre une partie de sa jambe. Plus question de retourner dans une piscine, la natation s'est fini. Tous ses rêves s'écroulent. Sans la natation et sans sa meilleure amie elle n'est plus rien. Maintenant Amy devra de nouveau apprendre à marcher, à manger, à rire... et surtout à vivre.


Le style de Jill Hucklesby est tout simplement magnifique: entre joie et tristesse, entre légèreté et gravité. Les émotions et les ressentis des personnages sont décrits avec une réalité surprenante. L'auteur n'oublie pas d'ajouter une touche d'humour pour que le livre nous transporte dans un autre univers.

Les personnages ont chacun leur personnalité: Amy la sportive, Caz la passionnée de mode, la mère artiste... et on arrive à s'attacher à eux. Amy est celle qui m'a le plus touchée. Elle se bat pour sa famille, pour elle, pour ses amis. Elle s'accroche à sa devise: '' N'abandonne jamais. Va de l'avant ''
Elle fera des rencontres magnifiques qui bouleverseront sa vie et lui permettront de s'accrocher coute que coute à ses rêves. Elle doit aussi affronter le fait que l'homme qui a ôté la vie de Sophie et gâcher la sienne n'ira pas en prison. Cet homme était au téléphone lorsqu'il a renversé les deux filles. 

Un roman bouleversant dont vous ne ressortirez pas indemnes...


Quelques citations, pour avoir un aperçu de se roman:
"Quand on découvre la vérité sur le Père Noël, il se passe une chose plus surprenante encore: on se rend compte qu'on n'est plus un enfant. On sait que les rennes ne volent pas et qu'on ne lèvera plus les yeux vers le ciel , le coeur vibrant d'espoir, pour apercevoir la poussière de son âme,la porte d'un monde se ferme à jamais. 
C'est ce que je ressens en ce moment. Et mon père aussi. La porte ne s'est pas seulement refermée. Elle a claqué violemment." 

"Pour l'instant, nous sommes liés par une expérience commune: celle de la maladie ou des blessures. La plupart d'entre nous se sont trouvés au bord de l'abîme. Nous avons sondé les ténèbres de la mort et nous avons détourné la regard. Les raisons qui nous ont conduis ici nous ont volé notre enfance. Nous regardons la vie avec des yeux qui ont vu trop de choses." 

"Il faut accepter ce que la vie nous donne et faire en sorte que cela tourne à notre avantage. La natation c'était ma vie, c'est toujours ma vie." 

"Seulement, quelque chose en moi s'est réveillé quand j'ai lu l'article sur Natasha. Une force vitale invisible, minuscule, qui déploie peu à peu des ailes gigantesques. Une chose qui s'appelle espoir." 

"Je ne précise pas que le coeur humain contient un endroit obscur, dont nous gardons soigneusement la porte fermée. C'est là que vivent encore ceux que nous avons aimés..." 




jeudi 22 décembre 2011


Secret Forbidden World

un blog de lecture vraiment sympa 

vous permet de rajouter un cadeau au pied du sapin

en cette période de fête

Merci!




Concours...

Voilà le concours pour fêter les 2 ans de Secret Forbidden World !
Comme vous le voyez, les lots sont :
1. Evernight, le tome 1 de Claudia Gray
2. Le Baiser de l'ange (poche) de Elizabeth Chandler
3. Un MP dédicacé* + deux MP au choix + bracelets Journal d'une princesse & Insatiable4. Petit package Evernight avec extrait et marque-pages
5. Un MP personnalisé et deux au choix
+ Bonus électronique pour tous les participants


mercredi 21 décembre 2011

[Chronique] La Cité, Tome 1 : La lumière blanche de Karim Ressouni-Demigneux

- Titre du livre: La Cité, Tome 1 : La lumière blanche
- Auteur: Karim Ressouni-Demigneux
- Edition :Rue du Monde (2011)
- Nombre de pages: 204
- Coût: 16€
- 4ème de couverture:

Imaginez un jeu révolutionnaire, totalement virtuel mais en temps réel. Un jeu où l'on pleure, où l'on saigne, à travers un autre soi-même. Un jeu où tout peut arriver, même mourir. Une énigme absolue où il faut tout découvrir, y compris le but du jeu... Ce jeu existe : il s'appelle La Cité. Comme dix millions de Terriens, Thomas a eu la chance de pouvoir entrer dans La Cité. Et tout a changé... Peu à peu, il a rencontré les amis que La Cité lui destinait, Arthur, Liza et Jules César. Avec eux, il a découvert ses pouvoirs. Il a aussi repéré ses ennemis, comme Jonathan, son copain de lycée... Puis tout s'est emballé. Mystères et coups de théâtre se sont entrechoqués, ont submergé les esprits. Jusque dans la vraie vie... Avertissement : Dans La Cité, ne partez jamais de votre véritable vie, sinon la lumière blanche vous accablera.



     Je remercie les éditions Rue du monde et Babelio qui m'ont fait confiance lors de l'opération Mass Critique et m'ont permis de découvrir ce roman. Merci également pour le poster et le petit mot à l'intérieur du livre qui m'ont vraiment fait plaisir.


     La couverture est assez simple mais j'aime beaucoup les lettres qui forment le titre. Le résumé m'a vraiment donné envie de découvrir ce roman et par la même occasion une édition et un auteur que je ne connaissais pas. Le papier est de bonne qualité et le caractère d'imprimerie est gros.

     Nous rencontrons Thomas, un jeune adolescent qui vie avec son père depuis la mort de sa mère. Il mène une vie plutôt ordinaire. Un jour, il apprend avec son meilleur ami Jonathan qu'un nouveau jeu révolutionnaire va être commercialisé. Les deux garçons décident d'acheter ce jeu virtuel. Dès que le colis est arrivé chez lui Thomas ne pense qu'a l'essayer. Il crée son profil en répondant à de nombreuses questions mais aussi en total liberté. Dans la CITE, c'est vous qui choisissez votre apparence, celle dont vous avez toujours rêvé. Puis il entre dans le jeu et découvre cet univers parallèle, un jeu où l'on vit en temps réel mais avec un autre que soi-même. Un jeu où l'on pleure, où l'on rit, où l'on saigne. Mais aussi un jeu où l'on peut mourir et où tout peut arriver. Très vite Thomas ne peut plus se passer de LA CITE. Il s'y ait fait des amis, ensemble ils ont trouvé leurs pouvoirs et ils veulent découvrir les règles de ce jeu. Mais les adolescents vont découvrir que les amis deviennent vite des ennemis. Tout s'accélère, le jeu et la réalité se mélange et il est bien difficile de les dissocier. Et si ce jeu n'était pas un jeu? 


     J'avais hâte de pourvoir le commencer et je dois dire que je n'ai pas été déçu. J'ai été transportée dans l'univers de Thomas et moi aussi je ne pouvais plus décrocher de LA CITE.

     Les personnages ont tous deux apparences: celle dans le jeu et celle dans la vrai vie. On peut donc comparer comment ils sont et comment ils voudraient être. Thomas est le seul personnage dont nous partageons totalement les ''deux vies''. On est donc plus proche de lui. Les autres personnages gardent une partie de mystère. Ils ne sont pas vraiment décris et nous ne savons rien sur leur vie réelle. Le personnage de Jules César m'a fait sourire. Il est surprenant de voir un personnage portant ce nom dans un roman mais on s'y habitue vite.

     J'aime beaucoup le concept du jeu, où il faut découvrir soi-même les règles, où l'on choisi qui on veut être... Une part de mystère reste sur le jeu car nous ne connaissons pas qui l'a créé et comment il a pu mettre au point une technologie aussi élevée.

    L'histoire est très bien construite. Le style est fluide, vraiment très facile à lire. Seul petit point négatif: j'ai regretté que ce tome soit si court. Seulement 200 pages en grosse écriture, j'aurai aimé en avoir un peu plus. J'ai hâte de lire la suite avec un deuxième tome qui s'annonce prometteur.


    Pour conclure, une très belle lecture un peu trop courte à mon goût mais qui reste captivante et innovante.

Concours Fêtes de fin d'année chez Les mots d'Archessia


Concours Fêtes de fin d'année

chez Les mots d'Archessia


Il n'y aura pas un, mais bien trois titres en jeu !





Le blog de la Belle :

La belle et la bête , ça vous dit quelque chose ? Moi, c'est Belle, et disons que mon histoire ressemble un peu à ce vieux conte de fées. Sauf qu'on est bien à New York, au XXIème siècle, et que tout ce qui s'est passé m'est vraiment arrivé. Vous me prenez pour une folle ? Lisez donc mon blog, vous ne serez pas déçus du voyage...

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Fais un voeu :

Impuissante face à la terrible disparition de sa jumelle Violette, Olivia suit ses parents à San Francisco pour prendre un nouveau départ. Là-bas,elle décide de customiser l’une des robes préférées de sa soeur chez une mystérieuse couturière, qui à partir de ce modèle en confectionne trois ! Trois robes dont chacune a le pouvoir d’exaucer un de ses voeux. Magique ! Premier souhait : revoir sa soeur, bien sûr, qui lui manque tellement. Pourtant les retrouvailles tant attendues ne se passent pas tout à fait comme prévu... Il en va de même pour les autres voeux, dont la réalisation la laisse désemparée. L’amour, les secrets, la trahison et un passé brumeux ressurgissent et Olivia se pose des questions : ne se tromperait-elle pas de rêves ?

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

Bal de givre à New York :

Depuis l'accident, je ne me souviens plus de rien. Je sais juste que je m'appelle Anna. Tout est blanc, beau, léger autour de moi. Pourtant, je sens qu'il y a quelque chose qui ne va pas.
Que je suis en danger.
Il faut que je me souvienne.

dimanche 18 décembre 2011

[Chronique] Le signe de K1 – Le protocole de nod de Claire Gratias

- Titre du livre: Le signe de K1 – Le protocole de nod
- Auteur: Claire Gratias
- Edition : Syros (mars 2011)
- Nombre de pages: 320
- Coût: 15,90€
- 4ème de couverture:
Début du XXIVe siècle. Le niveau des eaux a considérablement monté à la surface du globe. Réduite à quelques dizaines de milliers d’habitants, la population de la Terre s’est réfugiée dans les Hauts Monts du Karakoram. Alors que l’humanité menace d’être emportée par ce Nouveau Déluge, vingt-deux Pionniers et leurs familles sont enrôlés pour un voyage dans le temps qui les ramènera en 2020. Leur mission: s’intégrer discrètement à la population pour préparer l’exode des survivants. Son nom de code: « Le Protocole de Nod ».



Je dois dire le la couverture m'a beaucoup intriguée. Le titre est énorme avec une sorte d'aile sur la couverture. Que dire du résumé! Franchement je ne pouvais pas ne pas emprunter ce roman. Le papier est de bonne qualité, le caractère d'imprimerie est assez gros et les dimensions sont appropriées.

En ce qui concerne l'histoire, nous rencontrons un jeune homme, Kali qui vit au XXIVème siècle. Sa famille fait partie de ceux qui ont réussi à survivre aux terribles catastrophes qui s'abattent sur Terre depuis de nombreuses années. Mais la pluie tombe, les villes sont inondées et la population s'inquiète.
Le gouvernement met en place une solution: il va envoyer 22 pionniers et leur famille dans le passé. Leur mission consiste à se fondre dans la population terrienne pour préparer l'arrivée des survivants. Les pionniers arrive sur une Terre contrôlée où tout le monde doit réussir. Les Bads sont exclus de cette société. Kali de son nouveau nom Luka n'a aucun souvenir de sa vie d'avant si ce n'est une médaille qu'il ne peut pas enlever. Il tombe amoureux de Pauline, une jeune fille préoccupée depuis que son frère a été classé X-Cases. Mais cette mission n'est pas si noble que ce qu'il pensait. Et cette société si parfaite n'est elle pas trop parfaite?

L'auteur a un style très fluide, qui se lit vite. Elle ne se contente pas de nous parler de ce voyage dans le temps. Elle insère du mystère, des énigmes, du suspens et des complots. Son écriture pourrait nous faire croire que l'histoire est réelle.

J'ai adoré ce roman vraiment bien complet. Une part de mystère, une autre de suspens, une voyage dans le temps et une société qui contrôle tout, une bonne recette qui fait de ce roman une agréable lecture. J'ai été plongée dans le futur avec ces personnages attachants mais pas naifs. A chaque page on ajoute une découverte qui empêche le lecteur d'arrêter sa lecture. L'histoire est très bien creusé et réfléchis. J'ai été de surprises en surprises.
Le sujet du réchauffement climatique, d'actualité aujourd'hui, est abordé dans le roman avec une telle précision et une réalité si surprenante qu'on pourrait croire que notre futur est écris dans les lignes de ce livre. Es ce pour nous prévenir ou pour nous protéger ?

J'ai hâte de découvrir le tome 2!








samedi 10 décembre 2011

In My Mailbox [#11]


Cette semaine j'ai emprunté deux livres à la bibliothèque: L'année où tout a changé et The Agency -Le pendentif de Jade. On m'a également prêté Ce qu'il n'ont pas pu nous prendre en version non corrigée.






A 13 ans, Amy est championne de natation. Quand elle ne s'entraîne pas, elle adore danser sur son lit en chantant, une brosse à cheveux en guise de micro. Selon elle, un smoothie à la fraise est ce qui se rapproche le plus du paradis. Surtout quand elle le partage avec sa meilleure amie, Sophie. Mais un samedi matin, alors qu'Amy fait du shopping, sa vie bascule en une seconde. Dès lors, elle devra se battre pour tout réapprendre nager, rire, et même aimer... Un roman coup de poing, entre rire et larmes, légèreté et gravité.


Première Mission de Mary Quinn pour l'Agency, institution au service de Sa Majesté : s'infiltrer comme demoiselle de compagnie chez Henry Thorold, soupçonné de trafic illicite. Mais dans cette maison où se croisent membres et amis de la famille - dont le troublant James- , Mary n'est pas la seule à masquer ses véritables intentions...


Lina est une jeune lituanienne comme tant d'autres. Très douée pour le dessin, elle va intégrer une école d'art. Mais un nuit de juin 1941, des gardes soviétiques l'arrachent à son foyer. Elle est déportée en Sibérie avec sa mère et son petit frère, Jonas, au terme d'un terrible voyage. Dans ce désert gelé, il faut lutter pour survivre dans les conditions les plus cruelles qui soient. Mais Lina tient bon, portée par l'amour des siens et son audace d'adolescence. Dans le camp, Andrius, dix-sept ans, affiche la même combativité qu'elle.



Je ne sais pas par quoi commencer, que me conseille-vous?

[Chronique] Une enquête de Flavia De Luce ( Tome 2) La mort n'est pas un jeu d'enfant d'Alan Bradley


- Titre du livre: Une enquête de Flavia De Lune ( Tome 2) La mort n'est pas un jeu d'enfant
- Auteur: Alan Bradley
- Edition : La masque (septembre 2011)
- Nombre de pages: 374
- Coût: 17€
- 4ème de couverture:
Après les aventures qui ont agité, quelques mois plus tôt, le manoir de Buckshaw et révélé ses talents de détective, Flavia pensait en avoir fini avec les enquêtes. Mais voilà que Rupert Porson, un marionnettiste de passage à Bishop’s Lacey, est assassiné pendant une représentation. Qui a pu commettre un tel acte – et pourquoi ? Et cette marionnette qui ressemble trait pour trait au fils Ingleby, retrouvé pendu dans la région il y a quelques années : peut-il s’agir d’une coïncidence ?
Flavia est suffisamment intriguée pour mettre de côté ses expériences de chimie et ses projets de vengeance contre ses deux pestes de sœurs. Perchée sur Gladys, sa bicyclette adorée, Flavia se lance alors dans une enquête qui l’amènera à dévoiler les secrets les plus sombres de Bishop’s Lacey. Mais elle devra prendre garde à ne pas s’approcher trop près de celui qui tire secrètement les ficelles de cette danse macabre…

    Je remercie Karine du forum Club de Lecture ainsi que les éditions Le Masque de l'avoir fait confiance pour ce partenariat qui s'est avéré est une belle découverte.

   Je dois dire que la couverture n'est pas trop mon style. Je ne l'aime pas trop mais elle se démarque des autres romans. Par contre le titre m'a beaucoup intrigué, il correspond très bien à l'histoire. Je pense qu'il peut faire référence à plusieurs éléments dans ce roman. Les dimensions du livre sont appropriées, le papier est de bonne qualité et le caractère d'imprimerie est de taille correcte. Au début du roman nous avons également un plan de Bishop's Lacey et de ses environs.

    Flavia de Luce, une jeune fille, passionée par la chimie et peu aimée par sa famille notamment par ses sœurs qui font tout pour la blesser rencontre le célèbre marionetiste de la BBC: Rupert Porson ainsi que son assistante Nialla. Très vite, elle se lie d'amitié avec la jeune femme. Mais en pleine représentation Rupert tombe sur la scène. Flavia le voit au premier coup d'œil: il est mort. Un accident? Un meurtre? Une vengeance? La jeune fille décide de mener l'enquête qui est bien plus complexe et profonde qu'elle en a l'air...

    Il n'est pas nécessaire d'avoir lu le premier tome des aventures de Flavia pour se plonger dans celui-ci.

    J'ai beaucoup aimé le style d'écriture d'Alan Bradley. Il ne se contente pas de nous parler de l'enquête, il nous fait découvrir le monde de Flavia.
Flavia est très attachante. Elle est ingénieuse, intelligente et elle veut tout faire pour tuer ses deux soeurs qui lui font porter la mort de leur mère sur ses épaules. J'ai eu l'impression qu'il y avait quelques incohérence sur son age: elle paraît très mure à certains moments mais elle est parfois ''fillette''. Du coup j'ai eu un peu de mal à m'imaginer son personnage. C'est le seul personnage auquel j'ai vraiment réussi à m'attacher. Nialla reste sympathique mais nous avons des doutes à son sujet notamment car elle est le principal suspect. Les autres personnages m'ont fait douter, j'essayais de deviner en permanence qui était l'assassin. Inutile de vous préciser que je n'ai pas réussit à le démasquer avant la jeune fille.
La chimie abordée dans ce roman est assez complexe, je n'ai pas vraiment tout compris mais dans ce domaine je ne suis pas une référence. Il n'est pas nécessaire de comprendre les expériences puisque l'auteur nous explique clairement la conclusion et les éléments qu'il faut vraiment comprendre.
Un petit point négatif: certains passages m'ont un peu ennuyés mais ils restent minoritaire dans ce roman

    Un très bon roman qui tourne autour d'une enquête profonde et recherchée. A lire d'urgence pour les amateurs de chimie ou de policier mais également pour tous les autres lecteurs!

" Pour le dire poliment cette femme était aussi quelconque qu'un pudding." 

Concours 300 Pomme's Book


Concours pour fêter les 300 fans sur facebook
Félicitation Pomme's  book

Tenter de gagner:


dimanche 27 novembre 2011

In My Mailbox [#10]



In My Mailbox a été mis en place par Kristi du blog The Story Siren et inspiré par Alea du blog Pop Culture Junkie. C'est un moyen de partager les livres reçus chaque semaine dans notre boîte aux lettres ainsi que les livres achetés ou empruntés à la bibliothèque.


La semaine dernière je n'ai pas fait D'IMM par manque de temps. Pendant ces deux semaines j'ai reçu pas mal de romans. J'avais remporté la saga Eon pendant le Quiz Gallimard Jeunesse, je les remercie pour ce beau lot.




J'ai également reçu Ange gardien tome 1 (mon exemplaire correspond à la couverture de gauche) et  Filles de Lune que l'avis de Particia m'a vraiment donné envie de découvrir.( voir son avis ICI )



Enfin j'ai reçu deux partenariats: La mort n'est pas un jeu d'enfant avec Club de Lecture et La Cité avec Mass Critique sur Babelio


De belles lectures à venir pour moi. N'hésiter pas à me donner vos avis si vous avec lu certains de ces romans ou vos conseils de lectures!

Et vous qu'avez vous reçu cette semaine?

Les articles de la semaine :
(cliquez pour être dirigé automatiquement sur l'article
Chronique: La dernière flèche de Jerôme Noirez
Articles: Infos sur Hunger Games le film
Lectures :C'est Samedi que lisez-vous?

samedi 26 novembre 2011

[Chronique] La dernière flèche de Jerôme Noirez

- Titre du livre: La dernière flèche
- Auteur: Jérôme Noirez
- Edition : Mango (avril 2010)
- Nombre de pages: 350
- Coût: 17
4ème de couverture:
Angleterre, avril 1212. Diane de Loxley est une adolescente belle et farouche, au caractère trempé comme l'acier. Ses mots touchent leur cible aussi sûrement qu'une flèche. Rien d'étonnant quand on est la fille de Robin des Bois. Mais il est difficile d'être l'héritière d'une légende, d'un homme meurtri par la mort de son épouse, la célèbre Marianne. Diane veut de l'action, Londres va la lui fournir. La cité tentaculaire, pleine de bruits et de fureurs, est contrôlée par de ténébreux démons. Afin de les combattre, la fille de Robin devra s'associer avec le séduisant et mystérieux prince des mendiants, et rassembler les anciens compagnons de Sherwood. Sans compter un allié inattendu, l'ennemi intime de son père, le terrible shérif de Nottingham...

Parce que les légendes ne meurent jamais

Je remercie le forum Le sanctuaire de la lecture des Accros et Mordus et les éditions Fleurus pour m'avoir confié ce partenariat et ainsi découvrir ce beau roman.

La couverture et magnifique, très bien détaillée, elle représente vraiment bien l'univers du roman de Jerôme Noirez. Elle m'a donnée envie de découvrir ce roman au premier coup d'œil. Le papier est de bonne qualité, les dimensions sont appropriées et le caractère d'imprimerie est assez gros. Le résumé m'a donné envie d'en savoir plus.

Concernant l'histoire nous rencontrons Diane de Loxley qui n'est autre que la fille du célèbre Robin des Bois. Elle est en route pour Londres avec son père pour séjourner quelques jours chez leur cousin Will l'écarlate. Mais très vite la ville s'avère être très inquiétante et la jeune fille n'a qu'une idée en tête: repartir dans son petit château bien tranquille. Mais Robin n'est pas de cet avis.
Elle fera la rencontre d'un personnage bien mystérieux, Tredekeiles, le prince des mendiants et de ses acolytes avec qui elle devra s'allier pour sauver l'être à qui elle tient le plus: son père...

Un roman au cœur de Londres où se mêle les légendes et la fantasy.

J'ai trouvé l'histoire assez originale: la fille de Robin des Bois il fallait y penser quand même! J'ai trouvé le début du roman un petit peu long. Certains éléments ,pour moi, ne sont pas indispensable à l'histoire. Mais une fois que le récit est en place, j'ai accroché très vite à l'histoire. J'ai apprécié découvrir Londres en compagnie de Diane, une jeune fille assez orgueilleuse au début du récit puis qui devient attachante et courageuse. Elle n'a peur ne rien (ou presque). Certains personnages sont fidèles à la légende, d'autres ont été inventés par l'auteur ainsi que d'autres mythes ou légendes.
L'écriture est fluide, facile à lire. Le lecteur est transporté dans l'histoire
Un petit point négatif sur les personnages qui n'ont pas été assez développés à mon goût. Nous connaissons seulement Diane et nous n'en savons pas beaucoup sur les autres personnages.

Un bon roman pour les amateurs de mythes, de légendes ou de Robin des Bois mais aussi pour tout les autres lecteurs qui aurait envie de passer un agréable moment avec ce roman.

''La magie n'est qu'une affaire de volonté''



- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Né en 1971, Jérôme Noirez est écrivain et musicien, spécialisé dans la musique du Moyen Age, qu'il enseigne. Son cycle de fantasy adulte Féérie pour les ténèbres a été finaliste de nombreux prix. Leçons du Monde fluctuant, roman qui place l'univers d'Alice au pays des Merveilles dans le mythologie africaine, a séduit public et critiques. Il est aussi un auteur jeunesse remarqué, écrivant aussi bien pour les adolescents – Fleurs de dragon ou Le Chemin de ombres – que pour les enfants, avec l'album Sam illustré par Aurélien Police.
Passionné par les créatures de l'au-delà, Jérôme leur a consacré une Encyclopédie des fantômes et des fantasmes. Son recueil de nouvelles ''Le diapason des mots et des misères'' a obtenu le Grand Prix de l'Imaginaire 2010.



C'est samedi, Que lisez-vous? [#5]


Bienvenue pour ce  rendez-vous: C'est samedi, que lisez-vous? Comme vous l'aurez surement remarqué sur d'autres blogs ce rendez-vous a souvent lieu le lundi. Pour des questions d'organisations et de temps j'ai décidé de le faire le samedi sur l'univers des livres de Julie. N'hésitez pas à me faire part de vos lectures actuelles ou à me donner des conseils de lecture.

Ce que j'ai lu la semaine passée:




Ce que je lis en ce moment:

J'ai presque finis Wings, il me reste une soixantaine de pages.




Ce que je vais lire cette semaine:

Je pense commencer mes partenariats Le mort n'est pas un jeu d'enfant et La Cité.

Et vous qu'avez vous lu?

Translate